Cultures contemporaines
en
fr
La condition des LGBTQIA+ dans le monde, un enjeu géopolitique
©AdobeStock
Débat

La condition des LGBTQIA+ dans le monde, un enjeu géopolitique

Entrée libre
1h30
mobilité réduite
Les Géopolitiques de Nantes

Malgré certaines avancées, tous les pays ne sont pas au même niveau en termes d’égalité des personnes LGBTQIA+*. Et ceci, au-delà d’une dialectique « Nord/Sud ». La reconnaissance des droits des diversités sexuelles et de genres et la dépénalisation des LGBTQIA+ sont devenues un enjeu mondial de lutte contre toute forme de discrimination. Face à un débat mondial, qui sont les protagonistes du changement et comment œuvrent-ils et elles pour améliorer « le droit d’exister » de l’ensemble des orientations, identités et expressions de genre ? En quoi la condition des LGBTQIA+ est-elle un enjeu géopolitique ?

Avec Larissa Kojoué, Marie-Cécile Naves, Giovanna Rincon et Sébastien Tüller.
Présentée par Fatou Élise Ba.

* Lesbienne, Gay, Bisexuel·le, Transgenre, Queer, Intersexe, Asexuel·le, +
 

Les intervenants

Fatou Elise Ba est chercheuse à l’IRIS, en charge du programme Humanitaire et Développement. Elle est spécialisée en droits humains, plaidoyer humanitaire et influence des politiques publiques. Elle traite notamment les questions de genre et d’autonomisation des femmes et des filles. Avant de rejoindre l’IRIS, elle a travaillé plusieurs années dans des programmes internationaux (Afrique de l’Ouest et du Centre et en région du Maghreb et du Moyen-Orient).

Larissa Kojoué est chercheuse associée au Centre population et développement de Paris (CEPED) et chercheuse sur les droits LGBTQIA+ à Human Rights Watch depuis juin 2023. Docteure en science politique, conférencière, enseignante et militante féministe, queer et panafricaine, Larissa Kojoué travaille sur les questions de santé globale (VIH/Sida, Covid-19), de citoyenneté, de genre et de sexualité. Parallèlement à son travail académique, elle est engagée dans un travail militant ciblant spécifiquement les femmes et les minorités sexuelles en Afrique de l’Ouest et centrale.

Marie-Cécile Naves est directrice de recherche à l’IRIS où elle supervise l’Observatoire Genre et géopolitique. Spécialiste des États-Unis, docteure en science politique, elle est également déléguée générale de France Universités. Parmi ses derniers ouvrages parus, il y a notamment Géopolitique des féminismes (Eyrolles, 2023) et Calmez-vous, madame, ça va bien se passer. Réceptions du féminisme (Calmann-Lévy, 2023).

Giovanna Rincon est une figure majeure des luttes pour les droits des personnes trans en France. Elle est co-porte-parole de la Fédération Trans et Intersexes, directrice de l’association Acceptess-T, vice-présidente du CoreVIH Nord Île-de-France et membre du conseil d’administration de Sidaction. Elle est engagée depuis très longtemps dans la lutte contre le sida et contre les violences à l’encontre des femmes trans travailleuses du sexe, en particulier chez les sans-papiers.

Sébastien Tüller est responsable LGBTI+ pour Amnesty International France, juriste et syndicaliste au Conseil d’État. Depuis plus de dix ans, il milite pour les droits des personnes LGBTI+ en France et lutte contre les LGBTIphobies. En 2021, il a été élu personnalité de l’année en militantisme par Têtu et lauréat Leader LGBT+ de l’Association L’Autre Cercle.

Institut de Relation Internationales et Stratégiques
Nantes métropole
RFI
RTS
Diplomatie
La Croix
Ouest France
La condition des LGBTQIA+ dans le monde, un enjeu géopolitique
Les autres évenements
Bienvenue au LU
Le LU est fermé
Accueil - Billetterie
 
Exposition
 
Bar
 
Restaurant
 
Salon
 
Tour LU
 
Hammam
 
Voir les Horaires