Cultures contemporaines
Entrée libre
1h30
Traduction en LSF pour les personnes sourdes et malentendantes : inscription ➝ mediation@lelieuunique.com
mobilité réduite
interprété en LSF
À consommer avec modération : la sobriété est-elle géopolitique ?
©AdobeStock
Débat

À consommer avec modération : la sobriété est-elle géopolitique ?

Les Géopolitiques de Nantes


En 2022, le contexte géopolitique (hausse des prix des matières premières, agression russe en Ukraine) comme scientifique (rapport du GIEC) a mis en exergue la sobriété comme outil stratégique. Au-delà de la sobriété énergétique évoquée à l’automne 2022 par le gouvernement français et pourvoyeuse d’indépendance, le champ de réflexion ouvert par ce concept est bien plus vaste. Quels sont les nouveaux modèles sociaux et les nouveaux modes de consommation ? Comment comprendre le rapport à la démocratie et au contrat social, jusqu’à la conception de puissance ?

Avec Gilles Gressani, Emmanuel Hache, Yamina Saheb et Aurore Stéphant.
Présentée par Julia Tasse.

Les intervenants

Gilles Gressani dirige la revue Le Grand Continent, préside le Groupe d’études géopolitiques, un centre de recherche fondé à l’École normale supérieure de Paris et enseigne à Sciences Po Paris. Il est par ailleurs l’auteur de Fractures de la guerre étendue : de l’Ukraine au métavers (Gallimard, 2023).

Emmanuel Hache est directeur de recherche à l’IRIS et économiste-prospectiviste à IFP Énergies nouvelles. Docteur en sciences économiques et habilité à diriger des recherches, il est également diplômé en géopolitique. Il est responsable pédagogique du programme Géopolitique et Prospective à IRIS Sup’ et enseigne la prospective et l’économie des ressources naturelles dans de nombreux établissements. Il a dirigé le n°128 de La Revue internationale et stratégique sur « Géopolitique de la sobriété » (IRIS/Armand Colin, 2022). Il est l’auteur du livre Géopolitique des énergies : Tensions d’un monde en mutation (Eyrolles, 2022) et de plus de soixante articles dans des revues académiques françaises et internationales.

Yamina Saheb est enseignante à l’École d’Affaires internationales de Sciences Po et chercheuse à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). Elle est également l’autrice du volet III du rapport du GIEC et experte internationale des politiques d’atténuation du changement climatique. Elle est docteure en énergétique et diplômée de l’EHESS en économie de développement et de l’École nationale supérieure d’Architecture de Paris-La Villette en politiques paysagères. Elle est également ingénieure en équipements techniques du bâtiment.

Aurore Stéphant est ingénieure géologue minier, spécialisée dans les impacts sanitaires et environnementaux des filières minérales. De 2010 à 2018, elle a été experte après-mine de l’État français. Après une année au sein de la Responsible Mining Foundation (évaluation des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance des entreprises minières mondiales), elle devient en 2019 ingénieure de recherches au sein de l’association SystExt, qu’elle a co-fondée 10 ans plus tôt.

Julia Tasse est directrice de recherche à l’IRIS et responsable du Programme climat, énergie et sécurité. Ses travaux de recherche portent sur les interactions entre sécurité et climat. Elle co-dirige notamment avec François Gemenne l’Observatoire Défense et Climat. Responsable du diplôme de niveau bac+4 en Relations internationales d’IRIS Sup’, elle est également membre du comité de rédaction de La Revue internationale et stratégique.

Institut de Relation Internationales et Stratégiques
Nantes métropole
RFI
RTS
Diplomatie
La Croix
Ouest France
À consommer avec modération : la sobriété est-elle géopolitique ?
Les autres évenements
Bienvenue au LU
Le LU est fermé
Accueil - Billetterie
 
Exposition
 
Bar
 
Restaurant
 
Salon
 
Tour LU
 
Hammam
 
Voir les Horaires