WOOD ADDICT

DIDIER POIRAUD

MARDI-SAMEDI : 13H-19H
DIMANCHE : 15H-19H
FERMÉ VENDREDI 27 AVRIL ET MARDI 1er MAI

 

Après avoir étudié les cultures tribales et primitives lors de son passage aux beaux-arts, Didier Poiraud s’intéresse à la figuration libre, puis crée le mouvement « overground » (1990) avant de réaliser avec son frère pendant dix ans des publicités, des vidéos clip et un long métrage, Atomik Circus, avec Vanessa Paradis et Jean-Pierre Marielle.

Pour Un Week-End Singulier, Didier Poiraud présente une installation composite – illustration du Radeau de la Méduse version art brut – cumulant des sculptures et vidéos de sites extraits de son road documentary sur le monde de l’art brut réalisé lors d’une traversée de l’ouest des États-Unis jusqu’au Mexique (2008-2010) et présenté pour la première fois.

À bord de cette embarcation de fortune sont installés des moniteurs sur lesquels trône une série de portraits d’artistes rencontrés par Didier Poiraud : Jerry Hall qui crée dans son jardin des sculptures géantes faites de matériaux de récupération des casses alentour ; Ed Keeylocko qui, au fil des ans, a construit Cowtown, sa propre ville typique des pionniers du 19e siècle ; Tammy Tattoo, sculpteur et tatoueuse, qui a réalisé une ville miniature cachée dans un canyon à un mile d’une bourgade de bikers, appelée Madrid (Nouveau-Mexique).

Des portraits d’individus complétés par des sujets sur des sites d’exception parmi lesquels : Burning Man, festival issu de la contre-culture (hippie) créé pour des artistes en 1986 en Californie ; Chip Lord, Cadillac Ranch, soit dix Cadillac plantées sur un terrain texan en bordure de la route 66, du côté d’Amarillo ; Cathedral of Junk, construction de plus de six mètres de haut réalisée par Vince Henneman à Austin au Texas.

Photo : Cadillac Ranch – John P.

vous aimerez peut-être...