Une histoire souterraine du capitalisme

Dany-Robert Dufour

« Dans un livre récemment publié chez Actes Sud, intitulé Baise ton prochain – une histoire souterraine du capitalisme, je relate les circonstances de ma découverte d’un texte oublié et étonnant datant des débuts du XVIIIe siècle, “Recherches sur les origines de la vertu morale”. Son auteur, Mandeville (1670-1733), philosophe et médecin des passions, présente la seule voie possible pour sortir le monde du règne de la pénurie et le faire entrer dans celui de l’abondance. Il faut, dit-il, confier le destin du monde aux “pires d’entre les hommes” (les pervers), ceux qui veulent toujours plus quels que soient les moyens employés, car eux seuls sauront faire en sorte que leur propre richesse s’accroisse et, de là, ruisselle sur le reste des hommes. C’est là, conclut Mandeville, le véritable plan de Dieu. Ce plan a réussi : en 2000, le monde est globalement 100 fois plus riche que celui de 1700. Il n’y a qu’un seul prix à payer : la destruction de ce monde (nature, culture, subjectivités, socialités). On ne saurait sortir de ce plan, que je considère comme le logiciel du capitalisme, sans bien le connaître. » (DRD)