The Artificial Nature Project

The Artificial Nature Project est le dernier volet d’une série de quatre pièces, indépendantes les unes des autres, réalisées par la chorégraphe Mette Ingvartsen, mettant en scène les perceptions et les sensations de la nature. The Artificial Nature Project, nouvelle rencontre entre performeurs humains et non humains, envoie littéralement tout balader. Les matériaux s’envolent dans les airs pour donner naissance à un paysage qui se transforme en permanence.
La vue change constamment au fil de la performance : un site calme et contemplatif peut se convertir en chaos dynamique de choses projetées à travers l’espace ; ou une onde de crue devenir un orage de confettis virevoltant dans les airs et fondant sur le plateau. Les matériaux sont ici mis en mouvement par des danseurs, donnant forme à un corps qui n’est plus fait de chair humaine, mais plutôt d’une masse flottante et volante. Les images se succèdent, altérant à toute vitesse notre perception d’un paysage étincelant.

Le lieu unique accueille pour la première fois Mette Ingvartsen.
Chorégraphe et danseuse passée par P.A.R.T.S., école de danse dirigée par Anne Teresa De Keersmaeker, elle a créé :
Manual Focus (2003), 50/50 (2004), to come (2005), Why We Love Action (2006), It’s in the Air (2008), GIANT CITY (2009) et All the way out there… (2011).

————————————————————————————————————————