Soirée « PAS NORMAL ! »

— à partir de 21h au Salon de Musique :

Lingling Yu (Concert / Zaman / Chine-Suisse)
Lingling YU, virtuose de pipa, est née à Hangzhou, au sud-est de la Chine. Elle embrasse la musique dès l’âge de huit ans, étudie le violon, l’erhu, le pipa, et donne des concerts. Enfant prodige, elle fait alors l’objet d’un reportage cinématographique du cycle « Chun Lei – Petits Génies de la musique » pour la presse écrite et télévisée. Avec son instrument de prédilection et en compagnie de son maître Dehai LIU, le plus grand maître de pipa, interprète et compositeur, elle parcourt la Chine pour enseigner et effectuer des concerts. Dehai LIU exerce une influence marquante sur son développement musical. C’est à partir de cet enseignement qu’elle trouve son propre chemin laissant libre cours à l’expression de sa personnalité. Son interprétation, portée par une maîtrise exceptionnelle de toutes les techniques de son instrument, est puissante, précise, chaleureuse et créative, caractérisée par une grande clarté et finesse, une rencontre d’émotion et de sérénité, réunissant les deux éléments fondamentaux de la philosophie chinoise : le Yin et le Yang.
Pour explorer les liens entre la musique orientale et occidentale, elle s’installe en Suisse en 1998, où elle étudie les cours d’orchestration à la Haute Ecole de Musique de Lausanne sous la direction de Jean Balissat. Aujourd’hui, par son jeu, elle incarne une tradition que l’on croirait cérébrale et qui se révèle définitivement sensuelle.
Ancien de plus de deux milles ans, le pipa chinois est un luth à quatre cordes (la ré mi la) dont la technique est réputée pour sa difficulté. Déjà depuis les Han (206 av. J.C.-220) le jeu du pipa est apprécié comme musique de cour. Pendant la dynastie des SUI (581-618) le luth iranien est venu en Chine et se mélange avec le Pipa. A l’époque des Tang (618-907) il devient instrument soliste. Le pipa entre dans les formations qui accompagnent les représentations d’opéra sous la dynastie des MING (1368-1644) et des QING (1644-1911). Il connaît dès lors une large diffusion à travers les provinces et devient l’un des instruments les plus populaires du registre classique de Chine.
Sa portée sonore lui donne un caractère large et noble. Aujourd’hui, en Chine, le pipa est l’un des instruments les plus appréciés. La richesse de sa variété sonore lui permet de traduire des expressions musicales des plus différentes. Son répertoire est essentiellement divisé en deux styles: le Wen, lyrique, exprimé par un jeu subtil, et le WU, martial, dont la force inspire des émotions dramatiques.
www.linglingyu.org/fr/

Seabuckthorn (Concert / Bookmaker Records / UK)
Expérimentant la guitare acoustique 6 ou 12 cordes, majoritairement jouée en finger picking, mais aussi l’archet et les percussions, Seabuckthorn alias Andy Cartwright propose des paysages musicaux mélodiques, subtils et cinématographiques.
Ses influences vont de la musique folk « traditionnelle » de Robbie Basho et Jack Rose à des musiciens plus contemporains comme Ben Chasny, Zak Riles ou Gustavo Santaolalla, avec qui Cartwright partage un goût prononcé pour les compositions multi-instrumentales, parfois ambient et souvent puissamment expressives.
Son dernier et magnifique album en date, They Haunted Most Thickly est composé de 10 morceaux hantés, joués sur une guitare resonator. Des mélodies nées d’improvisations, entendues en rêve ou entre-aperçues en réalité, composées et enregistrées lors de ces deux dernières années passées à Paris.

— à partir de 22h au bar/club :

Moscoman (Mix / Disco Halal / Tel-Aviv-Berlin)
Entre Tel Aviv et Berlin, Moscoman est le producteur de musique derrière les hits underground sortis sur ESP Institute, Correspondant, I’m a Cliché, Eskimo Rec, et le boss du label Disco Halal.
La touche musicale de Moscoman est de prendre des éléments de la Techno, New Wave, House et les sons de son pays natal, le Moyen-Orient.
Sa notoriété est monté en flèche grâce à ses propres productions, ses remix, ses dj sets et par le rapide succès de Disco Halal, son label qui vise non seulement à faire la lumière sur des curiosités musicales perdues à partir de sa propre culture, mais aussi de les re-sculpter pour la piste de danse des clubs.

Norscq (sélection / St Malo)
Musicien talentueux, artiste multi-facettes, producteur ou ingénieur du son, Norscq est tout ceci à la fois.
C’est un grand voyageur dans l’âme qui revêt ce soir la casquette du sélecteur musical inspiré par l’exotica, le funk thaï, ou la rumba…

Phonème
(sélection / lelieuunique / Nantes)
Explorateur de la création musicale au sens large et décalé,
Phonème navigue au grè des ondes en alternant les musiques cérébrales ou pédestres, avant-garde ou populaires, éphémères ou éternelles.

Mots clefs: Pas Normal!… entre traditionnel, folk, acoustique, exotica et oriental flavor