Shaeirat

performances bilingues de poétesses arabes

avec Soukaina Habiballah (Maroc), Asmaa Azaizeh (Palestine) et Carol Sansour (Palestine)

Le projet Shaeirat (poétesses) propose de faire découvrir des voix féminines de la poésie arabe contemporaine à travers trois performances proposées par les autrices elles-mêmes. Shaeirat fait entendre et voir une poésie à l’écart des représentations occidentales, inscrite dans la lutte politique et sociale comme dans la revendication d’identités singulières.

La soirée présente trois œuvres et poétesses : À la saison des abricots de Carol Sansour, avec Christelle Saez pour les textes en français et Ne me croyez pas si je vous parle de la guerre d’Asmaa Azaizeh accompagnée de Haya Zaatry (chant, musique) et des vidéos d’Adam Zuabi. Des multiples instants de la vie d’une femme de Carol Sansour au concert-lecture d’Asmaa Azaizeh, deux Palestiniennes font entendre une poésie verticale sans concession.
A découvrir aussi, Dodo ya Momo do de Soukaina Habiballah où des enregistrements de berceuses par de très vieilles femmes marocaines dans les diverses langues du pays hantent une poésie placée sous le signe de générations de femmes.
L’invitation au Festival d’Avignon 2022 constitue l’acte de naissance collectif du projet Shaeirat.

Shaeirat est imaginé avec

  • Logo du partenaire : Le Grand T
  • Logo du partenaire : La Maison de la poésie

vous aimerez peut-être...