Room with a view

Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel / (LA)HORDE

Une carrière désaffectée faite d’éboulis rocheux abrite une foule de fêtards en transe. Le musicien RONE, figure incontournable de la scène musicale électronique française et le collectif (LA)HORDE, à la direction du Ballet National de Marseille, ont installé le décor et l’ambiance : une rave post-apocalyptique où, face au fracas du monde, il ne reste plus qu’à danser à corps perdu, s’étreindre, se battre et aimer jusqu’à plus soif. Sans rien cacher de la brutalité des hommes, LA(HORDE) signe une œuvre brûlante inspirée par l’auteur de science fiction, Alain Damasio. Les dix-huit danseurs s’envolent, retombent au bord de l’effondrement, forment une meute menaçante ou des tableaux d’une beauté et d’une vitalité inouïes. Portée par la musique envoûtante et hypnotique de RONE, cette jeunesse révoltée et vivant appelle à mener la « guerre des imaginaires » chère à Alain Damasio contre tout ce qui appauvrit les possibles et étouffe les utopies politiques qui tentent de réinventer le monde.

« Nous avons imaginé un espace trouble propre à faire apparaître la paradoxale beauté du chaos, celle qui naît de l’énergie salvatrice et de la force collective qui faillissent des effondrement multiples » – (LA)HORDE

En coréalisation avec le CCNN, Le Grand T, le lieu unique, Théâtre ONYX, Stereolux

En remplacement du spectacle Marry me in Bassiani de (LA)HORDE.

vous aimerez peut-être...