For Four Walls et Jour de colère, une soirée avec le Ballet de Lorraine

Olivia Grandville - Petter Jacobsson et Thomas Caley

*** Abonnez-vous ***

Au cours d’une soirée, les danseurs du Ballet de Lorraine, centre chorégraphique national, interprèteront deux pièces : For Four Walls, dans le cadre du 100e anniversaire de Merce Cunningham, et Jour de colère d’Olivia Grandville. 

Four Walls est une pièce pour piano écrite par John Cage en 1944 dont la chorégraphie, créée par Merce Cunningham, a été perdue. Les chorégraphes Petter Jacobsson (directeur du CCN – Ballet de Lorraine) et Thomas Caley s’en emparent aujourd’hui comme une célébration et un écho à leur histoire avec Merce Cunningham.

Dans Jour de colère, nouvelle pièce d’Olivia Grandville, artiste associée au lieu unique, l’énergie de la musique reflète celle d’un soulèvement de la jeunesse, que la chorégraphe appelle de ses vœux. Ici, elle orchestre 21 partitions dont les figures s’accumulent avec fougue, s’enchevêtrent et débordent. Une vitalité qui s’appuie sur la virtuosité des 21 danseurs du Ballet de Lorraine.

Au cœur de la pièce, la version pour piano et guitare électrique du morceau Evil Nigger, de Julius Eastman.

En coréalisation avec La Cité des Congrès de Nantes

For Four Walls

Jour de colère

vous aimerez peut-être...