Mendelson + Marisa Anderson

Le groupe Mendelson, emmené par Pascal Bouaziz, tire sa révérence après 25 années à repousser les limites de la chanson. Un auto-requiem interprété aujourd’hui sur scène, introduit par la folk réinventée de la guitariste californienne Marisa Anderson. 

Un quart de siècle d’expérimentations et de radicalité lyrique pour dire, dans un parlé-chanté habité, la beauté sèche des combats ordinaires. Sorti en 2021 sur le label Ici d’Ailleurs… Le dernier album a des airs d’inventaire, lucide et doux-amer : de “La dernière chanson”, ultime regard sur les débuts du groupe, à L’Algérie, chanson-fleuve qui draine intime et politique, Mendelson dresse un testament flamboyant.

En première partie, la guitariste Marisa Anderson, en solo, plonge le public dans ses accords aussi bien inspirés par la drone music que les volutes gracieuses de la folk ou du classique. Hypnotique. 

Et à 19h, au Bar du Lieu Unique : Je ne veux pas mourir, la dernière émission de Mendelson
25 ans c’est un peu tôt pour mourir. Il aurait pu aller jusqu’à 27, comme Kurt Cobain. Mais non. Le groupe Mendelson termine donc avec Le Dernier Album et Le Dernier Concert à Nantes introduit par La Dernière Émission. 25 ans après leur première interview, Pascal Bouaziz et Henri Landré achèvent en public une conversation nourrie, développée et enrichie au fil de ce quart de siècle. Et pour l’occasion Pascal Bouaziz (Guitare -Voix) accompagné de Quentin Rollet (Sax) s’engage à faire revivre les toutes premières chansons de Mendelson et ainsi boucler la boucle, 25 ans après à date anniversaire de leur premier concert à Nantes en octobre 1997.

Entrée libre
__

__

vous aimerez peut-être...