locus solus #2

musiques rares et instruments inventés

 

Frédéric Le Junter / Felix’s Machines / Spat’sonore
2 parcours par jour
vendredi 25 janvier : 18H30 et 20H30
samedi 26 janvier : 18H30 et 20H30
dimanche 27 janvier : 15H et 17H


Initié la saison dernière, locus solus revient au lieu unique et propose tout au long de la saison 12*13 une série de projets entre savoirs scientifiques et créations artistiques dans le domaine de la musique (exposition, atelier de création sonore et musique électronique, concert, etc.).
Le parcours locus solus #2 – dont la première édition en 2012 avait rencontré un vif succès – est le point d’orgue de tous nos événements tournés vers les musiques rares et instruments inventés.
À cette occasion les 25, 26 et 27 janvier, la Cour du lieu unique se transforme en une annexe du domaine imaginé par Raymond Roussel grâce aux bricolages sonores de Frédéric Le Junter, à l’orchestre automatisé de Felix’s Machines et au tentaculaire Spat’sonore de Nicolas Chedmail.

Frédéric Le Junter (Lille, France)
Créateur d’instruments, de machines mécaniques, d’installations automatiques et bricoleur musical de génie, Frédéric Le Junter invente un univers influencé tout à la fois par le peintre Cy Twombly et le musicien Pierre Bastien.

flejunter.free.fr

Felix’s Machines (Brighton, Angleterre)
Constructeur de machines musicales faites de bric et de broc (morceaux d’horloge ou de piano, étui de guitares, etc.), Felix Thorn crée des instruments autant que des sculptures cinétiques dont il joue en live.

www.felixsmachines.com

Spat’sonore (Nantes, France)
Inventé il y a dix ans par Nicolas Chedmail, le spat est un instrument tentaculaire de la famille des cuivres dont il joue avec quatre autres musiciens (Philippe Bord, Joris Rühl, Thierry Madiot et Patrick Wibart). Activée au lieu unique avec pas moins de vingt pavillons, cette installation devrait plonger tout entier le public dans une musique surprenante.

Photo : Felix’s Machines © Sofia Ilyas