LA PISTE LÀ

CIRQUE AïTAL

 

Spectacle sous chapiteau – Cours Saint-Pierre / à partir de 6 ans

Durant plus d’une semaine, le Cirque Aïtal plante son chapiteau sur le cours Saint-Pierre et vous invite à partager en famille un concentré de cirque pur, plein d’humour.

On retrouve ici le duo de portés acrobatiques, vu l’année dernière, dans le spectacle Öper Öpis de Zimmermann et de Perrot. Victor Cathala, géant solide comme un roc, Kati Pikkarainen, lutin léger comme l’air, aux côtés d’un clown musicien et d’un porteur jongleur, défient les lois de l’équilibre et nous tiennent en haleine. La Piste là, c’est avant tout le vrai, le grand frisson, l’émotion qui prend de suite et ne lâche plus le spectateur. Ses quatre interprètes excellent dans la performance acrobatique. Ils virevoltent et pirouettent à rythme effréné, multipliant sauts périlleux, figures audacieuses et numéros de clowns délirants.

Cirque Aïtal est une compagnie fondée en 2004 par le duo franco-finlandais Victor Cathala et Kati Pikkarainen. Le Cirque Aïtal est né du désir de ces deux artistes de travailler ensemble les portés acrobatiques et en particulier le main à main.
Victor se destinait à l’agriculture mais sa pratique de la voltige équestre alors qu’il était au lycée agricole, le décide à faire du cirque.
Kati est « tombée dedans » à l’âge de 8 ans, dans une petite école de cirque en Finlande avant d’arriver en France pour poursuivre sa formation. C’est lors de son apprentissage à l’école du cirque de Rosny qu’elle rencontre Victor. Ensemble ils se spécialisent dans le main à main. À leur sortie du CNAC (Centre National des Arts du Cirque), ils reçoivent tous les deux la mention spéciale et les félicitations du jury.

« Une acrobate de poche blonde comme les blés, un colosse au profil ‘botticellien’ et un troisième larron, musicien et acrobate, pour former le cercle. A eux trois, sous un modeste chapiteau sans décor, ils font beaucoup avec très peu : une musique bondissante, des acrobaties à couper le souffle, des clowneries à tout bout de champ, de la magie et même des animaux. Ils sont chacun toutes les figures du cirque à la fois. »
(Maïa Bouteillet, Libération – 2007)

Photo : © Christophe Raynaud de Lage

vous aimerez peut-être...