Jules Verne grand écran

Projection proposée par le musée Jules Verne

Suite aux nouvelles mesures annoncées par l’État le 13 avril, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, nous sommes au regret de vous informer que le lieu unique restera fermé au public jusqu’à nouvel ordre.
Nous sommes aussi au regret de vous informer que tous les rendez-vous du Labo utile jusqu’au 30 juin inclus sont annulés : toutes les conférences (rendez-vous bioéthique, géopolitiques, l’IEAoLU…) et les projections (Doc a LU) et le festival Les Etoiles du documentaire.
___

L’imaginaire vernien, propice à la célébration des découvertes technologiques autant qu’à la méfiance envers celles-ci, peuplé d’inventeurs de génie, de machines extraordinaires et de voyages impossibles, a abondamment, et sous des formes multiples, inspiré le cinéma, de Méliès aux superproductions hollywoodiennes en passant par le cinéma russe et soviétique.

L’Étoile du Sud (The Southern Star, 1969, Royaume-Uni, France, 104 min, vostfr) un film de Sidney Hayers, co-écrit par Jean Giono d’après l’œuvre de Jules Verne « L’Étoile du Sud », avec George Segal, Ursula Andress, Michel Constantin et Orson Welles

Une adaptation légère et réussie d’un roman parmi les moins connus de Jules Verne, pleine d’aventures, de poursuites et de rebondissements dans les décors naturels de l’Afrique de l’Ouest, le tout servi par un casting plaqué or.


Une programmation d’Alexis Thébaudeau, intervenant cinéma et littérature, fondateur de l’association Accès au cinéma invisible et animateur de la Séance seconde chance au cinéma le Concorde.