Jean-Louis Murat

2 concerts à la salle Paul-Fort + 1 installation au lieu unique

Il est sans doute le chanteur le plus prolifique et paradoxalement le plus secret de la scène musicale française.
Après vingt-cinq albums, Jean-Louis Murat est loin d’avoir tout dit et tout révélé. Cet amateur de chemins de traverse est devenu un spécialiste des pieds de nez et des fausses pistes. Impossible à suivre en interview, il est aussi insaisissable sur disque, naviguant au gré du vent de son inspiration vers les mers agitées du rock américain, comme dans la pétole de la variété française… C’est parce qu’il ne choisit pas entre son fantasme maximaliste et sa manie d’ausculter l’intime, entre électricité et acoustique qu’il a réussi le tour de force de ne pas se laisser étiqueter par l’industrie du disque.
Ce qui relie toutes les pièces de ce passionnant puzzle qu’est son oeuvre, c’est sa voix qui semble nous fuir pour nous amener à écouter plus attentivement ses textes. Sur Toboggan, son dernier album, Murat fraye dans les méandres de l’acoustique presque aride avec une émotion au plus proche de l’os.
À Nantes, Jean-Louis Murat donne deux concerts à la Bouche d’Air et présente au lieu unique un aspect plus plastique et autobiographique de son travail à travers des projections qui nous plongent dans son quotidien.

L’installation de Jean-Louis Murat au lieu unique est accessible samedi et dimanche de 15h à 19h (entrée libre).

En coréalisation avec la Bouche d’Air