GHEDALIA TAZARTES

Rhys Chatham & Ghedalia Tazartes 08/09/18 Paris, Le Jardin de Simone from NO MORE RETURN on Vimeo.

Ghédalia Tazartès publie un premier disque en 1979, Diasporas, en sort une dizaine ensuite et compose de nombreuses musiques pour la danse (François Verret), le théâtre (André Engel) et le cinéma (Catherine Corsini).
Ghédalia Tazartès s’intéresse particulièrement à l’utilisation des possibilités vocales : chez lui, le ton du langage est souvent bien plus important que le sens des mots. Ce travail vocal s’approprie les sons les plus divers : complaintes des rues, récits de griots africains, chants de muezzin, plaintes yiddish…
Ainsi, montages sonores et travail vocal font évoluer l’auditeur dans un univers mystérieux, un monde qu’il invente en s’inspirant des différentes traditions qui traversent la musique.
En 2011, accompagné de Jac Berrocal et David Fenech, Ghédalia Tazartès a sorti un album intitulé Superdisque sur le label belge Sub Rosa.

Pour Un Week-End Singulier, Ghédalia Tazartès propose un ciné-concert, une création sur Häaxan (la sorcellerie à travers les âges) : film scandinave de 1922 de Benjamin Christensen tout à la fois didactique et onirique dont la première partie est un documentaire historique sur la sorcellerie à travers les âges, avec de nombreux encarts explicatifs et des scènes d’une beauté et d’une poésie époustouflantes.