Centrale de sciences

Le lieu unique et l’École Centrale de Nantes s’associent pour créer un rendez-vous régulier de diffusion de la culture et du savoir scientifique : Centrale de sciences.
Des spécialistes des sciences de l’ingénieur, issus des laboratoires de Centrale Nantes, viennent susciter votre curiosité, partager avec vous leurs derniers
travaux et vous transmettre leur passion pour la recherche.
Destinées à un large public tout comme à des personnes averties, ces rencontres permettent de découvrir la richesse et la diversité des sciences de l’ingénieur, d’informer et de sensibiliser les auditeurs aux développements les plus actuels de la recherche menée sur le territoire et de communiquer l’émerveillement de la connaissance scientifique.

Énergies et Mobilité
Avec : Pr Jean-François Hétet
Alors que le réchauffement climatique et les problèmes d’approvisionnement en énergie sont au coeur de l’évolution des technologies, la problématique associée de la mobilité est également un sujet essentiel. En effet, pouvoir se déplacer de façon autonome et sur des grandes distances est un acquis relativement récent qui a eu des conséquences très importantes sur l’organisation de nos sociétés. Après un rappel historique des enjeux de la mobilité et comment la mobilité a modifié les organisations des sociétés modernes, on s’intéressera à la problématique associée de l’énergie.
Quelques rappels de thermodynamique et de ses principes de base sont nécessaires pour bien situer le lien entre mobilité et énergie. Puis, l’évolution des technologies avec notamment l’émergence du moteur à combustion interne sera évoquée. Associée à ces modes de propulsion, la question de la pollution atmosphérique ainsi que les solutions envisagées pour y remédier seront ensuite présentées. Enfin, les nouvelles évolutions de systèmes de mobilité soutenable, notamment urbaines, clôtureront cette présentation.

Jean-François Hétet est professeur des universités, directeur du département d’enseignement « Mécanique des Fluides et Énergétique », chercheur au LHEEA (Laboratoire de recherche en Hydrodynamique, Énergétique et Environnement Atmosphérique)

— Jeudi 12 mars à 20h30
— entrée libre

les rendez-vous passés

La fabrication additive : Une Révolution !…
Par Jean-Yves Hascoët
Les procédés de Fabrication Additive font leur apparition au milieu des années 80. Un objet en trois dimensions est ainsi formé couche par couche. Wohlers Associates estime que la vente des produits et des services associés dépassera d’ici 2019 6.5 G $ US. Le gouvernement américain a débloqué un budget de plus d’1 G $ US l’an passé, destiné à dynamiser un réseau sur ces technologies. Les débouchés et applications sont immenses : composants industriels, mais aussi produits de consommation (chaussures, vêtements, produits alimentaires…), éléments du corps humain (prothèses, structures osseuses, tissus mous à partir de cellules vivantes…), construction de Génie Civil… Ces procédés permettent également des innovations considérables en termes de design, avec des formes très complexes aux géométries jusqu’à présent « impossibles » à réaliser à partir des procédés conventionnels.

Jean-Yves Hascoët, directeur de la recherche à l’École Centrale de Nantes, Professeur des universités et chercheur à l’IRCCyN

— Jeudi 16 octobre à 20h30
— entrée libre

Acoustique et musique : de l’art à la science
Par Jean-François Petiot
« L’art est fait pour troubler, la science rassure » (Georges Braque)
Les instruments de musique sont des systèmes passionnants à étudier du point de vue des phénomènes physiques qu’ils mettent en jeu. De par la subtilité de la perception auditive, le scientifique doit reconnaître qu’il est souvent aux limites de son savoir pour comprendre leur fonctionnement ou justifier leur conception, fruit de connaissances empiriques capitalisées au fil des siècles.
L’exposé abordera quelques points clés de l’acoustique musicale, tels que la perception auditive, les outils d’analyse, de représentation et de synthèse du son, les mécanismes de production du son dans différentes familles d’instrument, le tempérament musical … Il sera illustré par de nombreux exemples sonores et musicaux.

Pr Jean-François Petiot, professeur des universités à Centrale Nantes, chercheur à l’IRCCyN, responsable de l’option Perception et Design sonore à l’École Centrale de Nantes

— Jeudi 27 novembre à 20h30
— entrée libre

La simulation numérique, troisième pilier de la science
Par Nicolas Moës
Une définition simple de la science est l’activité permettant la génération de savoir. Ce mot vient du latin scientia pour « connaissance ». Après des millénaires de débats par les plus grands esprits de l’histoire humaine, deux voies d’acquisition de nouvelles connaissances scientifiques ont clairement émergé : 1) observations et mesures expérimentales ; et 2) théories, souvent formulées dans un langage mathématique.
Depuis l’avènement de l’informatique moderne, un nouveau pilier a fait son apparition : la simulation numérique. Des algorithmes de calcul permettent de traduire les théories en langage informatique. L’ordinateur prédit ensuite le futur, ou reconstruit le passé. Utilisés de manière coordonnée, les trois piliers constituent une démarche scientifique et d’ingénierie particulièrement efficace pour relever les défis qui nous attendent.

Pr Nicolas Moës, professeur des universités à Centrale Nantes, responsable de l’équipe de recherche Structures et Simulation au sein du GeM, Médaille d’argent du CNRS 2014

— Jeudi 11 décembre à 20h30
— entrée libre

Vie intime, vie publique des matériaux : Vers des matériaux à la carte pour l’ingénierie du XXIe siècle
Avec : Pr Francisco Chinesta
Le comportement des matériaux a d’abord été décrit grâce à l’observation de leur réaction face aux sollicitations auxquelles ils sont soumis. Puis, la description de leur structure atomique et moléculaire a permis de corréler microstructure et propriétés macroscopiques : la vie publique devenait reliée à la vie intime.
Cette compréhension a rendu possible l’élaboration de matériaux « à la carte » capables d’assurer différentes fonctions (résistance mécanique, propriétés électriques, magnétiques, optiques, etc.) avec le simple contrôle de leur microstructure, parfois en ajoutant des renforts (matériaux composites), parfois
des charges et nano-charges. Mais, et c’est là où réside toute la difficulté, ces matériaux composites et fonctionnels exigent des procédés d’élaboration spécifiques qui nécessitent une approche globale (matériaux, procédé, produit) et une bonne dose d’imagination, puis le rêve devient possible !

Francisco Chinesta est professeur des universités à Centrale Nantes et chercheur au GeM (Institut de recherche en Génie Civil et Mécanique), membre sénior de l’Institut Universitaire de France (IUF), correspondant de l’Académie Royale des Sciences de l’Ingénierie d’Espagne et titulaire de la Chaire École Centrale de Nantes – ESI.

— Jeudi 15 janvier à 20h30
— entrée libre

La mer : nouvel eldorado pour les énergies renouvelables ?
Avec : Dr Bertrand Alessandrini
La problématique énergie-climat est marquée par trois phénomènes : la très forte dépendance mondiale
aux énergies fossiles vouées à disparaitre à court terme, le risque d’un réchauffement climatique de grande ampleur et un déplacement inexorable des populations vers la mer. Cette question devrait contribuer, dans un futur proche, à la montée en puissance des énergies renouvelables et en particulier des énergies issues de la mer.
La conférence fera le point sur l’état actuel des connaissances technologiques depuis les éoliennes offshores qui équiperont les premiers parcs français à compter de 2017 jusqu’aux idées plus spéculatives permettant de récupérer l’énergie des courants marins, de la houle ou encore de la température des fonds marins ainsi que sur les opportunités de développement de ces énergies depuis nos régions et jusque sur la scène mondiale.

Bertrand Alessandrini est directeur du développement et des relations industrielles à Centrale Nantes, chercheur LHEEA (Laboratoire de recherche en Hydrodynamique, Énergétique et Environnement Atmosphérique), et plus particulièrement sur le projet SEMREV (Site d’expérimentation en mer pour la récupération de l’énergie des vagues).

— Jeudi 26 février à 20h30
— entrée libre