Badke

Koen Augustijnen, Rosalba Torres Guerrero et Hildegard De Vuyst

Le titre est une inversion intentionnelle de « dabke », une danse folklorique palestinienne. Il existe de nombreuses variantes de la dabke, mais pour schématiser, on peut dire qu’il y a, d’une part, la dabke « danse-du-peuple sociale et populaire » pratiquée lors des mariages et autres festivités et, d’autre part, la dabke « académique » qui sillonne le monde et représente les ambitions nationales palestiniennes.
Badke, créé par la dramaturge Hildegard De Vuyst (KVS) et les danseurs et chorégraphes Koen Augustijnen et Rosalba Torres Guerrero (les ballets C de la B), est interprété par dix performeurs palestiniens*.
Inspiré par la version folklorique de la dabke, le spectacle met l’accent sur le côté collectif de cette danse traditionnelle, tout en la croisant avec des influences venues des quatre coins du monde : capoeira, danse contemporaine, hip-hop, acrobaties circassiennes.
Porté par l’énergie inépuisable de ses interprètes, Badke offre un étonnant moment de partage à travers une danse joyeuse et pleine de vitalité.
Ces danseurs veulent montrer leur besoin de création artistique, de danse, et leur faculté à bondir et rebondir sur les événements dramatiques (et ce dans tous les sens du terme).

* Depuis 2007, les trois organisations – les ballets C de la B, le KVS et l’A.M. Qattan Foundation – forment de jeunes danseurs et comédiens palestiniens et mettent sur pied des productions de spectacles.

handicap_auditif.png

———————————————————————————————————————–
————–

VOUS DEVRIEZ AUSSI ÊTRE INTÉRESSÉ(E) PAR

————–

En écho à ce spectacle, le programme du labo utile vous propose :
Échauffement du spectateur avec Anne Décoret-Ahiha

vendredi 10 octobre à 18h30

d’après une histoire vraie de Christian Rizzo
Mercredi 12 et jeudi 13 Novembre à 20h30 • tarifs : de 11 à 20€

FOLK-S will you still love me tomorrow ? d’Alessandro Sciarroni
Mercredi 29 avril à 20h30 • tarifs : de 11 à 20€