AU MOINS J’AURAI LAISSÉ UN BEAU CADAVRE

d’après le conte original d’ HAMLET

UN PROJET DE
VINCENT MACAIGNE

CRÉATION AVIGNON 2011

ATTENTION SPECTACLE À 20H !

Auteur, metteur en scène, Vincent Macaigne travaille à faire du théâtre un acte épique, artistique et courageux. Son théâtre crie. Cri de rage, d’amour ou de destruction, il est tout à la fois intime, collectif et générationnel. Dans une mise en scène qualifiée de démesurée, d’outrancière et de fulgurante, les acteurs, les images, la lumière et le son travaillent à faire surgir du mythe et du poétique la violence du réel et du quotidien.
Vincent Macaigne, pertinent et audacieux, présente une version très libre et contemporaine de la pièce de Shakespeare. Un Hamlet révolté. Car il ne s’agit pas de divertir, mais de rendre compte de la colère. La colère des enfants qui subissent l’héritage de leurs aïeux, le courroux de ceux qui redoutent l’âge adulte qu’ils pressentent comme celui de la trahison des engagements et des rêves.
“Qu’est-ce que cette idée de continuer à grandir et en même temps réussir à toujours être noble, ne pas abandonner trop de choses et en même temps accepter d’être au monde…”
(Vincent Macaigne)

wp-content-uploads-2012-01-cadavre12.pngwp-content-uploads-2012-01-cadavre62.png

Photo de fond : Répétition © Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon
Photo – page précédente : © Anne Durez