Algérie, la bataille pour la démocratie

Akram Belkaïd

Depuis le 22 février 2019, l’Algérie connaît un important mouvement de protestation populaire. Né du refus d’un cinquième mandat de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, le « Hirak » revendique un changement complet du système politique et l’avènement d’une vraie démocratie ainsi que d’un État de droit. Dans un pays miné par la corruption et l’autoritarisme, ce combat est loin d’être gagné mais les événements de 2019 ont démontré la résilience du peuple algérien et l’irruption de la jeunesse dans la vie politique du pays.