William Basinski & l’ONPL

>>> Ouverture de la billetterie : mardi 30 août 2022 à 12h

The Disintegration Loops + The Last Symphony

Le matin du 11 septembre 2001 à New-York, William Basinski termine de composer ses Disintegration Loops lorsqu’il voit de sa fenêtre les deux tours du World Trade Center s’effondrer. Le matériel qu’il a utilisé pour l’enregistrement date à l’origine de 1982 ; quand il découvre que ses bandes sont détruites par le monoxyde de carbone et qu’elles se décomposent lorsqu’il les joue, l’artiste décide d’œuvrer à partir de cette même décomposition.

Dans cette œuvre fascinante parcourue par la perte et le deuil, l’un des plus influents compositeurs de musique d’avant-garde et ambient crée des paysages sonores mélancoliques qui évoquent la nature périssable du vivant. Dès les premières mesures, une lancinante mélodie orchestrale s’incruste dans nos oreilles : huit ou neuf notes qui traînent, jouées par des violons. Puis, le son se fragmente, les violons tombent en ruine dans un océan d’écho, comme si l’âme de l’orchestre s’échappait. Sascha Goetzel dirige cette œuvre forte dans laquelle le silence s’installe et l’Histoire se referme.

En deuxième partie de soirée, William Basinski accompagné de ses fidèles machines Revox présente, deux raretés : The Last Symphony, relecture live d’une composition inédite datant de 1984 inspirée des heures sombres du XXe siècle et Lamentations (2020), méditation de l’artiste sur le passage du temps.

__

vous aimerez peut-être...