soirée « Multi-prises…Wunderbar ! »

Soirée « Multi-prises… Wunderbar! » (une soirée en collaboration avec « Déviations Sonores ». À l’occasion de ses 11 années d’existence, pour célébrer son nouveau cycle, Déviations Sonores, l’association qui défend avec ferveur la culture Techno, fait un focus sur « les femmes dans la techno », sur sa diversité et sa volonté d’être hors genres.

à 21h au salon de musique

Sextoy Stories de Lidia Terki et Anastasia Mordin (France, 2014, 52’)
Pour ce focus sur les « femmes dans la techno », Déviations Sonores vous propose de voir un film réalisés par Lidia Terki et Anastasia Mordin, sur la célèbre Dj Sextoy, décédée en 2002, racontant la dualité d’un personnage, petit feu follet androgyne, drôle, plein d’énergie et pourtant réservé qui a fini par se transformer en icône trash hyper sexy. Ce film est aussi le témoin d’une époque : celle où quelques filles artistes ont investi le milieu underground de la musique électro des années 90 à Paris. Sextoy était, avec Jennifer Cardini, l’une des résidente du mythique club parisien « Le Pulp », fermé en 2007. Ce film sera projeté en début de soirée avant la soirée « Multi-prises » au Salon de musique (1er étage).

à partir de 22h dans le bar

Jennifer Cardini (mix / Correspondant / Berlin)
Figure emblématique du Pulp, locomotive du label Kill The DJ, résidente du Rex et désormais à la tête du label Correspondant à Cologne (Allemagne), Jennifer Cardini est l’une des plus grandes dames de la techno made in France et une des meilleures ambassadrices de la culture électronique à travers le monde. Originaire de Nice, Jennifer Cardini s’intéresse à la musique électronique à l’adolescence, influencée par Laurent Garnier, Derrick May, Juan Atkins ou Wolfgang Voigt et commence à mixer dans des bars de la ville, en 1994.
En 1998, elle est invitée à Paris par Sextoy afin de mixer au Pulp en marge de la première Techno Parade. Aujourd’hui elle vit à Cologne et produit autant pour son label Correspondant que sur des labels de renoms tels que Kompakt ou Crosstown Rebels.
http://www.jennifercardini.net/

Elle Smiley (mix / Déviations Sonores / Nantes)
Elle a commencé sa carrière il y a une vingtaine d’années. Connue pour ses DJ sets techno très efficaces, Elle glisse de l’électro à la house, en passant par la techno et la techno hardgroove, tout en y associant parfois, des techniques de scratch avec une aisance impressionnante. Depuis 2004, Elle Smiley est à la tête de l’association Déviations Sonores.

Mme Kim (mix / Déviations Sonores / Nantes)
Mme Kim commence à mixer au milieu des années 2000. Son style est comme elle, inclassable ! Elle mélange la house, l’électro, la hardhouse, l’acid, l’électro-clash, la techno, la hard techno… Comme le disent certains : « elle fait de l’électro-classe » mais pour elle, les mots d’ordres restent « dancefloor » et « techno » ! Depuis 2009, Mme Kim est l’une des Têtes de l’association Déviations Sonores.

Oilo Folaz (mix / Déviations Sonores / Nantes)
Il est certainement l’un des DJ’s les plus atypiques de Nantes. Ses premiers mixes ont secoué la scène nantaise dès le début des années 90. Sa culture très variée lui permet de mixer tous les styles, de la house à la techno en passant par l’électro, avec une aisance insolente toujours remplie de sons groovys et suaves… C’est un membre inévitable de Déviations Sonores !
http://www.deviationssonores.com/

Mots clefs: clubbing …