Quand le droit au logement cessera-t-il d’être bafoué ?

Table ronde sur la question du logement animée par Philippe Gallis

Nous connaissons, aujourd’hui en France, une situation dramatique sur le plan du logement. Alors que nos textes constitutionnels ne cessent de rappeler que « le droit à l’habitat est un droit fondamental » (loi Quilliot de 1982) et comme faisant partie des “conditions nécessaires [au] développement (de l’individu et de la famille)” (constitution de 1946), ce sont des dizaines de milliers de personnes (140000) qui n’ont pas de domicile fixe (612 morts dans la rue en 2018), qui vivent en bidonville (16000 sur l’ensemble du pays, presque 2000 en Loire-Atlantique).

Comment ce scandale, générant tant et tant de drames, de vies méprisées, peut-il encore exister ? Quand logement il y a, il faut faire face à la cherté des loyers, à l’augmentation de ceux-ci, au rabotage des aides, jusqu’à l’expulsion quand il n’y a plus de ressources suffisantes…

Animée par Philippe Gallis (Droit Au Logement 44)

vous aimerez peut-être...