Pour une anthropologie culturelle

Avec Jean-Paul Barbe

Comment notre citoyenneté française se(re)définit-elle en Europe et dans le monde, au contact des autres cultures ? Par l’expérience sans doute, mais aussi par l’acquisition de nouvelles compétences transculturelles. Pourrait-on alors envisager une libre « formation permanente du citoyen » dans le cadre d’une « anthropologie pour tou·tes » qui forgerait un nouveau savoir partagé par des « citoyen·nes-anthropologues » évoluant dans une « démocratie augmentée » ?

vous aimerez peut-être...