Please Please Please

La Ribot, Tiago Rodrigues, Mathilde Monnier

Suite aux nouvelles mesures annoncées par l’État le 13 avril, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, nous sommes au regret de vous informer que le lieu unique restera fermé au public jusqu’à nouvel ordre. Nous sommes aussi au regret de vous informer que toutes les activités (spectacles, conférences, soirées au bar, projections) prévues jusqu’à la fin de la saison sont annulées. En conséquence, les rendez-vous suivants sont annulés, reportés ou décalés :

REPRESÉNTATIONS ANNULÉES (mise à jour au 14 avril 2020)
– 13, 14 mars : Olivier Martin-Salvan – Jacqueline
– 14 mars : Olivier de Sagazan – Transfiguration
– 17, 18 mars : Sara Llorca – La Terre se révolte
– 17, 18 mars : Emilie Rousset – Rencontre avec Pierre Pica
– 27, 28 mars : Joséphine Serre – Data, Mossoul
– 7, 8, 9 avril : Nicolas Stemann – Contre-Enquêtes
– 25 avril : Au Milieu du Monde – Holly Herdnon + Bendik Giske
– 5, 6 mai : Clédat & Petitpierre – Ermitologie
– 12, 13 mai : M. Monnier, La Ribot, T. Rodrigues – Please, Please, Please
– 5, 6 juin : Théâtre de l’Unité – La Nuit unique
– 7 juin : Un Autre Orient – Chopi Timbila Orchestra

BILLETTERIE, REPORTS ET REMBOURSEMENTS

Détail des possibilités et modalités ici : www.lelieuunique.com/evenement/le-lieu-unique-est-ferme/

___

Deux femmes sur le plateau s’adressent à leurs enfants et dialoguent sur l’extinction possible de la planète. Ce message aux générations futures est porté par les danseuses et chorégraphes Mathilde Monnier et La Ribot, accompagnées par la langue poétique de Tiago Rodrigues.

Le texte poétique du metteur en scène et dramaturge Tiago Rodrigues (directeur du Théâtre national du Portugal, au lieu unique en 2016 avec Bovary) est sans rage, mais plein d’une force politique certaine.

Leur message dit ce que l’on a pas fait pour préserver ce monde, pour que les ours et les abeilles vivent, pour qu’une catastrophe n’arrive pas, pour continuer à croire, à espérer.

Les deux femmes parlent d’une même voix, être double qui raconte le monde d’aujourd’hui et celui de demain, elles dansent aussi, danse de cafard sur musique de Bartók, elles sont les elfes qui hantent le plateau, des figures marginales.


En coréalisation avec Théâtre ONYX / Création 2020


vous aimerez peut-être...