Nofinofy de Michaël Andrianaly

Madagascar / France, 2019, 72’

Dans le cadre d’Africa2020
Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur
En compétition au festival Cinéma du Réel 2019 (Prix de l’Institut français – Louis Marcorelles ; Prix Loridan-Ivens-CNAP ; Étoile du documentaire 2020)

À Tamatave à Madagascar, Roméo tient un modeste salon de coiffure dans le centre-ville, qu’il se voit obligé de quitter après que la mairie a donné l’ordre de détruire le bâtiment. Évincé sans ménagement par les autorités, il quitte la grand-rue où le commerce est plutôt florissant pour un quartier périphérique où il installe un « kiosque » de fortune, de tôles et de planches, bientôt balayé par un cyclone. Les clients manquent et les amis défilent pour partager leurs inquiétudes sur la précarité grandissante et la corruption omniprésente.

De nombreuses séquences tournées la nuit permettent la libération de la parole et l’émergence d’instants plus poétiques, annoncés déjà par le titre (« rêve » en malgache). Le film ne s’enferme jamais dans un constat misérabiliste mais emprunte le chemin de l’espoir. A force de se battre, Roméo obtient enfin son salon en dur. 

vous aimerez peut-être...