Nii Ayikwei Parkes

Poèmes en cavale

Suite aux mesures annoncées par l’État, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, nous sommes au regret de vous informer que le lieu unique est fermé au public jusqu’à nouvel ordre.Nous sommes aussi au regret de vous informer que toutes les activités du labo utile (débats d’idées, conférences, projections…) prévues jusqu’au 15 avril sont annulées.

Depuis plusieurs années, le lieu unique accueille des associations et structures nantaises dont les problématiques trouvent écho à sa programmation. Ici, la Maison de la Poésie de Nantes.
_

Lecture-concert avec Nii Ayikwei Parkes, Guillaume Hazebrouck et entretien avec Bernard Martin

Nii Parkes est né au Royaume-Uni en 1974, de parents ghanéens. Poète, il est aussi romancier, nouvelliste et chroniqueur. Depuis 2006, il enseigne et anime des ateliers de poésie à l’université (Los Angeles, Southampton…) et a créé le premier centre de création littéraire à Accra en 2017. Son premier roman, Notre quelque part (Zulma, 2009) ainsi que son poème La moitié d’un citron vert (Isabelle Sauvage, 2017), témoignent avec finesse d’une attention à l’humain, à l’énergie qui sous-tend les êtres.

Tournée régionale en lien avec Lettres sur Loire et d’Ailleurs