Nach

Elles disent

Dans ses deux premiers solos, Cellule et Beloved Shadows, Nach déployait une danse puissante et charnelle. Dans Elles disent, quatre autres interprètes la rejoignent sur scène pour sa première pièce de groupe.

Formée au classique, Mia se consacre au hip-hop. Mulunesh œuvre entre improvisation et krump. Sophie Palmer est danseuse de flamenco et agricultrice. Quant à Flora Detraz, chorégraphe, elle mène un travail atypique sur la voix. Au cœur de ce quintette féminin gisent des secrets, des révoltes, des extases. Elles disent est un paysage aux allures d’errance dans lequel se profilent des voyages intérieurs, des rituels mystérieux, des jeux de regard, de masques et de signes. Elles disent emporte les corps vers cet horizon ouvert aux métamorphoses, parfois strié de doutes, de peur ou de violence mais aussi de lueurs épiques. Des histoires de femmes prônant l’égalité dans la différence et l’érotisme comme éthique.

vous aimerez peut-être...