Müller Machines

Wilfried Wendling

 

création 2012
Müller Machines est un spectacle résolument transdisciplinaire, où la multiplicité des plans et des temporalités rend compte de l’esthétique et de la dramaturgie propres aux textes de Heiner Müller : désir de fragmentation et de convergence tout à la fois ; mise en scène des déchirures de l’Histoire et volonté simultanée d’en recoller les morceaux.

 

Müller Machines s’appuie sur trois textes fondamentaux et pourtant peu explorés de Müller – Paysage sous surveillance, Libération de Prométhée et Nocturne – et déploie une succession de séquences nettement distinctes, chacune utilisant un, ou plusieurs, voire tous les vecteurs scéniques à disposition : théâtre, danse, musique, voire lumière pure.
À la confrontation entre archaïsme et modernisme répond la mise en oeuvre sur scène de moyens allant des plus « artisanaux » (les constructions filaires de la danseuse) aux plus « technologiques » (musique électronique commandant et/ou interagissant sur la lumière).
Sur scène enfin, trois interprètes radicaux : Denis Lavant, acteur passé culte, Cécile Mont-Reynaud, danseuse aérienne, et Kasper T. Toeplitz, musicien qui déploie à l’ordinateur – comme à la basse ou aux percussions – des nappes sonores d’une puissance hors du commun.

Invité pour la première fois au lieu unique, Wilfried Wendling est passionné par les rapports scène/texte/musique. Il a déjà réalisé une dizaine de spectacles sur des textes de Beckett, Camus, Nietzsche, Perec, Queneau…

Photo : DR