Les nouveaux défis de l’école publique

Rencontre avec Laurence de Cock

Jamais le démantèlement de l’école publique n’aura été aussi brutal que sous le mandat présidentiel d’Emmanuel Macron. De la maternelle à l’université, ce sont les enfants des catégories populaires qui en paient le prix fort. Doit-on y voir la perte du sens de l’école publique ? Si la démocratisation scolaire n’a jamais tenu toutes ses promesses, faut-il en abandonner pour autant les ambitions, sans lesquelles aucune émancipation sociale n’est possible ? Sur quelles bases refonder aujourd’hui une école au service des masses ?