Les Cratères lunaires

André Robillard et Alexis Forestier

Œuvres emblématiques de l’art brut, les fusils d’André Robillard ont fait le tour du monde. Sa facette de musicien est moins connue du public, malgré l’inoubliable album Sait-on jamais la vie (In-Poly-Sons, 2002).
Alexis Forestier arpente les milieux alternatifs depuis le début des années 80 avant de fonder la compagnie des Endimanchés. Aux côtés d’André Robillard, il crée Tuer la misère (2008) et Changer la vie (2011), spectacles complètement inclassables, entre concert bricolé et théâtre brut. Le duo livre ici un concert fait d’expérimentations sonores et d’improvisations vocales prenant pour prétexte l’exploration de la Lune, la conquête spatiale et toutes les formes de vie interplanétaires chères à André Robillard.
_

vous aimerez peut-être...