Le Vertige

d’Olivia Rosenthal (auteur) et Chloé Moglia (disciplines aériennes)

Spectacle programmé dans le cadre de Atlantide, Festival des littératures de Nantes (31 mai – 2 juin 2013)

Texte d’Olivia Rosenthal tiré de Ils ne sont pour rien dans mes larmes, Verticales, 2012

 

Olivia et Chloéexpliqueront, l’une en paroles, l’autre en silence, comment le vertige participe à leur vie. Occasion pour elles de mêler leur histoire à celle d’un grand classique, Vertigo d’Alfred Hitchkock. Occasion aussi de montrer aux spectateurs comment leurs deux corps traversent les images cinématographiques et les transforment. Occasion enfin de rappeler que les films racontent des histoires qu’on fait siennes, ce qui explique qu’on puisse sans difficulté s’identifier à Kim Novak, quand cela s’avère nécessaire.
«Vertigo d’Alfred Hitchcock m’a toujours fait frissonner sans que je sache vraiment pourquoi. J’ai eu envie d’explorer ce frisson, de le mettre en relation avec les images du film, son histoire et ma propre histoire. Et j’ai pensé que les sensations intenses que ce film provoquait en moi, je pouvais en confier l’expérience à quelqu’un de proche et de lointain à la fois. Voilà comment j’ai choisi Chloé Moglia qui, grâce à son sens du risque, son goût pour les situations extrêmes et sa maîtrise des disciplines aériennes, sait traverser le vide sans y tomber.»
Olivia Rosenthal

Olivia Rosenthal a publié une dizaine d’œuvres qui mêlent le documentaire et la fiction. Dans chacun de ses romans, elle évoque des thèmes qui lui tiennent à cœur : l’identité, le rapport à la communauté, la construction de la mémoire, l’oubli, l’éducation, la question animale. Elle les aborde avec distance, fantaisie et humour. Le Prix du Livre inter 2011 lui a été décerné pour Que font les rennes après Noël? En 2012, Olivia Rosenthal propose aux éditions Verticales Ils ne sont pour rien dans mes larmes, «un récit morcelé qui explore les différentes relations, intenses et intimes, des personnages à leur film préféré» dont le texte Le Vertige est extrait.
Formée au trapèze et aux arts martiaux, Chloé Moglia travaille en face à face avec le vide. Cette confrontation génère du sens et forme la matière de ses spectacles et performances. En 2009, elle fonde sa compagnie Rhizome et crée en solo
Rhizikon (accueilli au lieu unique) et Opus Corpus en 2012. Chloé Moglia collabore régulièrement avec Kitsou Dubois autour du mouvement en apesanteur et participe notamment à plusieurs vols paraboliques. En décembre 2012 elle participe aux Etonnistes II sur une proposition de Stéphanie Aubin – Manège de Reims.

vous aimerez peut-être...