Le musée des mutants

Souleymane Bachir Diagne

Aujourd’hui, la question de la restitution des œuvres d’art et objets du patrimoine africain au continent où ils sont nés interroge la signification d’un tel « retour » et la nécessité d’imaginer le musée qui les accueillera, en Afrique et dans le monde. Cette conférence de Souleymane Bachir Diagne, philosophe et membre associé de l’Institut d’études avancées de Nantes contribue à la réflexion d’un musée pour objets « mutants ».

Souleymane Bachir Diagne, ancien élève de l’École Normale Supérieure, agrégé et docteur en philosophie, docteur en mathématiques, disciple de Derrida et d’Althusser, directeur du Centre des études africaines de Columbia Uni- versity a été élu en 2019 à la prestigieuse American Academy of Arts and Sciences en reconnaissance de ses travaux universitaires. Il est également élu membre associé de l’Académie royale de Belgique. Il a rejoint l’Institut d’études avancées de Nantes en qualité de membre associé en 2017.


événement organisé avec L’École des beaux-arts Nantes Saint-Nazaire et l’Institut d’études avancées de Nantes