Le Festival Variations à l’Île d’Yeu

Musique pour piano et claviers - 3e édition !

Consacré aux musiques pour piano et claviers, le festival nantais Variations est invité à l’Île d’Yeu le temps d’un week-end pour une série de concerts.

Poésie chantée et musique envoûtante face à l’océan, concerts aux sonorités pop, jazz et électro sur le port, musique minimaliste pour accompagner un pique-nique sur une plage… Le festival, initié par le lieu unique – centre de culture contemporaine de Nantes et la Fondation BNP Paribas, promet un parcours étonnant au cœur du patrimoine de l’île !

Retrouvez ci-dessous les artistes de cette nouvelle édition.
Horaires des concerts et détail des lieux à venir d’ici fin juillet


— samedi 12 septembre

16h30 — Le Grand Phare
Clément Bertrand
Pour évoquer l’Île d’Yeu, rien de mieux qu’un Islais, qui plus est poète et musicien. Avec ses textes inspirés, ses mélodies délicates et sa voix rocailleuse, Clément Bertrand dévoile ses paysages intimes de l’île le temps d’un solo piano-voix qui pose le verbe à fleur de peau.

17h50 — Le Grand Phare
Grand Veymont
Des orgues vintage, une boîte à rythme, une flûte et deux voix : le dernier album de Grand Veymont, Persistance & changement, dévoile une composition fleuve aux effets hypnotiques où se croisent des siècles de musique folklorique, des expérimentations électroniques et la chanson française des années 70.

à partir de 20h — Place La Pylaie, à Port-Joinville
Étienne Jaumet
À grand renfort de synthés, de boîtes à rythmes et de chorus de sax, Étienne Jaumet (The Married Monk, Zombie Zombie) livre une relecture géniale et énergique de ses standards de free jazz et spiritual préférés piochés dans le répertoire d’Art Ensemble of Chicago, Sun Ra, Miles Davis, Ornette Coleman, Duke Ellington ou Philip Cohran.

Yīn Yīn
Yīn Yīn est un combo néerlandais de psyché-funk qui puise son inspiration dans la musique pop thaïlandaise et vietnamienne des années 60 et 70. Piochant dans le stock mondial (inépuisable) de mélodies entêtantes, le groupe enchaîne les rythmes groove pour réchauffer les cœurs et le dancefloor.

Camilla Sparksss
Échappée de son duo Peter Kernel, Barbara Lehnhoff se mue en Camilla Sparksss pour un projet de musique électronique cathartique. Exit les compositions et arrangements expansifs. Place au primitif, au spontané et à l’hypnose des synthés. Derrière ses machines, l’artiste livre des performances électroniques et vocales des plus énergiques.

Discolowcost Dj set
Low-cost dans l’état d’esprit, peut-être. Mais haut de gamme dans le choix des armes à danser, toujours !


— dimanche 13 septembre

11h30 — Port des Vieilles
Olivia Grandville, Argentique (danse/clavier)
En 2017, Olivia Grandville rencontre et interviewe Françoise Sullivan chorégraphe, peintre et membre du mouvement Refus Global, une avant garde artistique des années 50. En hommage à son œuvre Danse dans la neige, film de 1948 et première œuvre chorégraphique filmée, Olivia Grandville imagine la pièce Argentique.
Accompagnée au clavier par la musique de Jonathan Seilman, la danseuse Lucie Collardeau prête sa voix et sa jeunesse à cette dame de 94 ans qui nous raconte ici comment une journée d’improvisation dans la neige – dont il ne subsiste aujourd’hui que 16 photographies -, a fait d’elle une pionnière de la danse contemporaine.

12h30 — Plage des Vieilles
Concert pique-nique avec Vanessa Wagner
Pianiste classique virtuose, Vanessa Wagner aime emprunter des chemins de traverse musicaux. Ici, seule au piano, l’artiste joue son album Inland, relecture personnelle d’œuvres rares ou méconnues du répertoire contemporain signées par de grands noms : Moondog, Philip Glass, Bryce Dessner, Meredith Monk…

 
Retrouvez ci-après la playlist de l’événement. Bonne écoute !

vous aimerez peut-être...