La forme d’une ville

Séquence «Cités et frontières, parcs et paysages»

 

CONVERSATION LITTERAIRE AVEC PIERRE MICHON, BERNARD BRETONNIÈRE ET ARNO BERTINA (sous réserve)

Échange animé par Philippe Dossal
Lecture par Cathie Barreau de La forme d’une ville de Julien Gracq

« Cela se passait pendant les années de la guerre de 1914-18 ; le tramway, la savonnerie, le défilé glorieux, majestueux, du train au travers des rues, auquel il ne semblait manquer que la haie des acclamations, sont le premier souvenir que j’ai gardé de Nantes. S’il y passe par intervalles une nuance plus sombre, elle tient à la hauteur des immeubles, à l’encavement des rues, qui me surprenait… »
Julien Gracq

Une ville bouge et se transforme, attire de nouveaux habitants sur un territoire en constante mutation.
Nantes est au centre de La forme d’une ville : à la fois forme et empreinte d’une cité et de son fleuve, au début du 20e siècle, sur l’écrivain qui arpente sa topographie. Julien Gracq n’était pas un mondain, mais il aimait recevoir des écrivains dans sa maison/refuge de St-Florent-le-Vieil, pour échanger sur le monde et les affinités électives. Il parlait de Jules Verne et d’Edgar Poe, de Gide et de Breton, de l’opposition entre le style et la cinétique d’un récit, de l’abandon au son de la phrase, et de comment il fallait garder cette tension d’une marche en avant qui lui avait toujours manqué chez Proust.

En lien avec les porteurs du projet “La Maison Gracq”, partant de cette lecture, nous avons demandé à des écrivains d’ici et d’ailleurs, de venir échanger sur ce texte et sur l’oeuvre de Gracq. Manière d’inciter le lecteur à mettre en lien la langue de cet écrivain ligérien du 20e avec d’autres écritures, à arpenter de manière littéraire et toute contemporaine les pages de Nantes.

Philippe Dossal est journaliste, auteur et chargé de cours à l’université de Nantes.
Correspondant du journal Le Point, il collabore à la revue urbaine Place Publique.

Julien Gracq, La forme d’une ville, Éd. José Corti, 1985

• • • • • • • • • • • • • • • • • ACTUALITE D’ARNO BERTINA en région • • • • • • • • • • • • • • • • •

MERCREDI 28 MARS 2012 À 19H
Arno Bertina présente la performance « Sous la peau » créée avec le chorégraphe Daniel Larrieu au studio de danse du Grand R, scène nationale de La Roche sur Yon.