Jan Martens – GRIP & Dance on ensemble

any attempt will end in crushed bodies and shattered bones

Qu’est-ce qui pousse à se révolter ? Comment, pourquoi et contre qui ? Avec sa dernière création, Jan Martens s’inspire des mouvements de contestation apparus ces dernières années (les jeunes pour le climat, les manifestations féministes ou encore celles de Black Lives Matter) pour parler du groupe comme organisme de résistance. 

En seulement dix ans, Jan Martens est devenu l’une des grandes figures de la danse contemporaine belge, il a été invité à présenter son travail sur les plus grandes scènes européennes et internationales. any attempt will end in crushed bodies and shattered bones (qu’on peut traduire par toute tentative se terminera par des corps écrasés et des os brisés) est une ode à la désobéissance civile. Sur scène, le chorégraphe réunit un « corps de ballet » atypique composé de dix-sept danseurs âgés de 17 à 71 ans, dont l’interprétation impeccable révèle la force synergique du collectif, sur fond de musiques protestataires (entre autres Kae Tempest, Henryk Górecki, Max Roach, Abbey Lincoln, etc.). Faisant du plateau un espace d’expérimentation idéologique où s’exprime un désir commun de mobilisation, Jan Martens signe un fascinant plaidoyer chorégraphique qui célèbre la danse et la diversité des corps.

__

vous aimerez peut-être...