Jan Garbarek & The Hilliard Ensemble

Officium Novum

en partenariat avec Musique sacrée et la 52ème

Pensez à vous couvrir, plaids bienvenus.
Le lieu unique et l’association nantaise La 52ème vous proposent un événement inédit consacré à ECM (Edition of Contemporary Music). Grâce à son infatigable fondateur et touche-à-tout Manfred Eicher, ce label éclectique est parvenu sur près de 40 ans à enregistrer parmi les plus belles plages du Jazz, des musiques du monde et de la musique contemporaine, sans oublier les collaborations musicales pour des réalisateurs comme Jean Luc Godard ou Theo Angelopoulos. ECM a laissé une empreinte indélébile dans la musique en signant un nombre incalculable d’artistes majeurs : Keith Jarrett, Anouar Brahem, Ralph Towner… La célébration de ce Label, dont l’exigence sonore est contenue dans sa devise (« le plus beau son après le silence »), se devait d’être à la hauteur de son oeuvre… C’est aujourd’hui chose faite !

Officium Novum

Découvrant la musique modale sous l’influence de John Coltrane, Jan Garbarek participe, au sein du quartet européen de Keith Jarrett, à forger la réputation du label ECM durant les années 70. En s’émancipant de cette formation, Jan Garbarek creusera son sillon de façon prolifique et infatigable. Ses projets sont autant de laboratoires où il sait marier le folklore scandinave, le free jazz en passant par la musique indienne ou le chant grégorien. Jan Garbarek & The Hilliard Ensemble proposent un singulier et subtil mariage entre la musique ancienne sacrée et le jazz. Quand Officium paraît à l’automne 1994, les critiques saluent ce mariage extraordinaire de musique vocale ancienne et d’improvisation au saxophone issue du jazz et du folk.

Avec la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes pour écrin, Jan Garbarek présente Officium Novum paru chez ECM en 2010. Ce nouvel opus est la troisième collaboration avec le quartet vocal The Hilliard Ensemble autour de chansons traditionnelles arméniennes arrangées par Komitas Vardapet. OEuvre majestueuse spécialement écrite pour n’être jouée que dans des églises ou des cathédrales, ce programme revêt à n’en pas douter un caractère exceptionnel.

Saxophone : Jan Garbarek | contre ténor : David James | ténors : Rogers Covey-Crump, Steven Harrol | baryton : Gordon Jones

Photo : DR