Jacqueline, écrits d’art brut

Olivier Martin-Salvan

Suite aux mesures annoncées par l’État, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, nous sommes au regret de vous informer que le lieu unique est fermé au public jusqu’à nouvel ordre.

Nous sommes aussi au regret de vous informer que toutes les activités prévues jusqu’au 15 avril sont annulées. En conséquence, les spectacles, conférences, projections, exposition… suivants seront annulés, reportés ou décalés :

REPRESÉNTATIONS ANNULÉES

– 13, 14 mars : Olivier Martin-Salvan –  Jacqueline
– 14 mars : Olivier de Sagazan – Transfiguration
– 17, 18 mars : Sara Llorca – La Terre se révolte
– 17, 18 mars : Emilie Rousset – Rencontre avec Pierre Pica
– 27, 28 mars : Joséphine Serre – Data, Mossoul
– 7, 8, 9 avril : Nicolas Stemann – Contre-Enquêtes
– 25 avril : Au Milieu du Monde – Holly Herdnon + Bendik Giske

Concernant les mesures de remboursement ou pour avoir des informations sur les autres activités annulées ou reportées, cliquez ici

_________

Écrits bruts de Michel Thévoz

Olivier Martin-Salvan porte à la scène des textes d’artistes marginaux, accompagné par le musicien Philippe Foch.
Une plongée dans les méandres de l’esprit humain qui sort des codes artistiques habituels.

Qu’ils soient atteints de troubles psychiques, habités par une obsession ou sujets à des visions, les créateurs d’art brut comme Jacqueline, Annette, Jules ou Sacha ont un besoin vital de s’exprimer. Cette urgence donne à leurs œuvres une fascinante puissance visuelle et narrative, qu’Olivier Martin-Salvan cherche à transposer sur scène avec un assemblage de textes tirés d’Écrits bruts (Michel Thévoz, 1979), recueil de textes de différentes époques issus de la célèbre Collection de l’art brut de Lausanne, en Suisse. Pour multiplier les personnages et évocations, le duo d’artistes Clédat & Petitpierre a conçu un costume à superpositions, inspiré des panoplies féminines du clochard céleste Marcel Bascoulard. Le musicien Philippe Foch endosse quant à lui le rôle d’une conscience enfermée dans une cage, et accompagne sa voix de sons bruts, tirés de pierres, de végétaux ou de métaux.