Ganesh versus the Third Reich

Back to Back Theatre

L’humour comme arme contre les fascismes.
L’histoire commence avec le Ganesh à tête d’éléphant, dieu voyageant à travers l’Allemagne nazie pour récupérer le svastika, un symbole hindou antique devenu emblème de haine, et lui redonner sa signification religieuse et positive.
À la croisée des cultures et des langues, la compagnie australienne Back to Back Theatre utilise l’humour afin de prendre du recul par rapport aux séquelles laissées par la Seconde Guerre mondiale.
C’est à ce moment que la réalité dépasse une certaine fiction. Car les acteurs de la pièce commencent à sentir la lourde responsabilité de l’Histoire. Aux prises avec un metteur en scène irascible, les interprètes trouvent le temps de s’interroger sur leur responsabilité morale à porter le costard de tortionnaires. Pour certains handicapés (dans la vie), ils ont la légèreté (sur scène) d’un Charlot (Le Dictateur, le vrai), les coquetteries d’un Hardy et les répliques des Marx Brothers. Dans cette mise en abyme, la pièce reprend sa propre vie sous nos yeux et invite le spectateur à examiner la question : qui a le droit de raconter, qui a le droit d’être entendu ?

handicap_auditifN.png Spectacle en anglais, surtitré en français

Avec le soutien de l’ONDA, Office national de diffusion artistique