*Streaming* Festival Les Étoiles du documentaire

4 films en streaming pour fêter le film documentaire dans toute sa diversité

En raison de la crise sanitaire et l’impossibilité de maintenir le festival en public, nous vous proposons un programme réduit de 4 films.

Les Étoiles de la Scam (Société civile des auteurs multimédias) récompensent chaque année trente œuvres audiovisuelles diffusées à la télévision au cours de l’année écoulée, qui sont programmées à l’automne au Forum des images à Paris, puis une sélection en région, à Rennes et Strasbourg. En 2019, la Scam a choisi Nantes pour une nouvelle déclinaison de son festival.

Le lieu unique, engagé depuis 2014 à travers ses séances Doc à LU dans la diffusion du cinéma documentaire d’auteur, et La Plateforme, pôle cinéma audiovisuel des Pays de la Loire, ont construit ensemble ce nouvel événement en partenariat avec la Scam et la Cinémathèque du documentaire.
_

VENDREDI 19 MARS

18h30 : Vacancy de Alexandra Kandy Longuet (Belgique, 2018, 81’, Eklektik Productions, Best World Documentary Film au Ji.hlava International Documentary Film Festival 2018)

Ultime refuge pour les oubliés de l’American dream, le motel aux États-Unis abrite toute une population de laissés-pour-compte, d’humains à la dérive qui, de crise en crise – économiques et personnelles -, se sont vus dépossédés de tout. Il y a ceux qui ont tout perdu. Il y a ceux qui ont tout quitté. Ceux qui ont tout oublié. Ceux qui rêvent encore. Aspirés par la survie quotidienne, chacun tente de se refaire dans ce nid précaire, à la marge du monde.

— 20h30 : Une nouvelle ère de Boris Svartzman (France–Argentine, 2019, 72’, Macalube Films, Prima Luce)
> Diffusion suivie d’une discussion avec le réalisateur, modérée par Céline Novel, autrice-réalisatrice

Les deux mille villageois de Ghanzhou, une île fluviale à proximité de Canton, sont chassés en 2008 par les autorités locales pour un projet d’urbanisation, subissant ainsi le même sort que cinq millions de paysans expropriés chaque année en Chine. Malgré la destruction de leurs maisons et la pression policière, une poignée d’habitants retourne vivre sur l’île. Pendant sept ans, le réalisateur filme leur lutte pour sauver leurs terres ancestrales, entre les ruines du village où la nature reprend progressivement ses droits, et les chantiers de la mégapole qui avance vers eux, inexorablement.

/
/

SAMEDI 20 MARS

— 18h30 : Selfie d’Agostino Ferrente France-Italie, 2019, 77’, Magnéto Presse)

Alessandro et son meilleur ami Pietro, équipés d’un iPhone, filment, sous la direction du réalisateur, leur vie à Traiano, un quartier de Naples contrôlé par la mafia locale et connu pour ses trafics de drogue. Ils racontent leur quartier, leur quotidien, leur amitié et la tragédie de Davide, l’ami tué sans raison, à seize ans, par un carabinier.

— 20h30 : Overseas de Sung-A Yoon (Belgique – France, 2019, 90’, Les Films de l’œil sauvage, Iota Production)
> Diffusion suivie d’une discussion avec la réalisatrice modérée par Céline Thiou, autrice-réalisatrice

Aux Philippines, on déploie les femmes en masse à l’étranger comme aides ménagères ou nounous. Elles laissent souvent derrière elles leurs propres enfants, avant de se jeter dans l’inconnu. Dans un centre de formation au travail domestique, comme tant d’autres aux Philippines, un groupe de candidates au départ se préparent au mal du pays et aux maltraitances qui pourraient les atteindre. Lors d’exercices de jeux de rôles, les femmes se mettent tant dans la peau de l’employée que dans celle des employeurs.

Ordre des photos : 1. Vacancy / 2. Une nouvelle Ère / 3. Selfie / 4. Overseas

vous aimerez peut-être...