Festival Le Grand HUIT

Dans le cadre du festival Le Grand Huit, à l’initiative d’Honolulu (lieu de travail pour la création contemporaine dédié à la danse et la performance), le Lieu Unique accueille deux performances autour de la danse et de l’écriture.

14h30 | Salon de lecture : HONOLULU ARCHIVES 2011-2022, performance de Nicolas Couturier
A l’occasion de la publication anniversaire d’Honolulu (2011 – 2022) à paraître en janvier 2023.
Nicolas Couturier est graphiste, artiste et enseignant. Il a co-fondé et collabore au collectif de design graphique g.u.i. et à la formation de design de terrain InSituLab. Il développe des dispositifs d’observation de situations et de description des formes de relation aux lieux, aux objets et au vivant. Il réalise des images, des objets éditoriaux et artisanaux, des situations performatives.

15h30 | Bar : DéZolé du XilenceChapitre 1, performance de Léonce Noah
Dans la rue on ne justifie pas, c’est de là à là,
Dans la rue on n’imagine pas, on fonce
Dans la rue on écrire> écrit comme on l’attend, DeZolé du XilenCe
On se cherche, 
On créé ses propres codes, 
On invente pour revivre
Dans la rue ça ne commence pas ça ne finit pas on n’est> est déjà née
Dans tout ce chaos, je découvre le théâtre et la danse. 
Un moment de répit face à toute cette violence. 
Quand du désordre naît la poésie
Quand la transversalité ouvre et embrasse le contexte direct,
Quand le moment vient d’exprimer autrement ce que je vis.
GBRA    DJÔ DECALE    SIRE  PAN PAN LI       
COUMAN CHAMAN         

Léonce Noah est un chorégraphe, performeur et artiste visuel. Son travail convoque des langages hétérolingues qui sont les siens : le Baoulé, le français, et particulièrement le Nouchi – le parler d’ivoiriens de classe populaire, langue métissée et créolisée avec des apports des langues autochtones ivoiriennes, du français et même de l’anglais et du chinois. Il convoque les gestes du quotidien et explore avec spontanéité la constante transformation du corps et de l’espace. L’écriture fait partie prenante de sa démarche, elle reflète la mouvance et l’oralité des langues, en même temps qu’elle questionne l’héritage colonial. 


vous aimerez peut-être...