*en attente* Didę

Marcel Gbeffa et Sarah Trouche

Ce spectacle se jouera en streaming, ou avec public, si la date de réouverture des lieux culturels le permet.

Empruntant les masques du Gèlèdé – cérémonie traditionnelle yoruba d’hommage à la Mère créatrice qui vise à transformer les pouvoirs des femmes en puissance bénéfique pour la société -, le chorégraphe béninois Marcel Gbeffa et la plasticienne française Sarah Trouche signent une pièce-manifeste pour l’égalité des genres, interprétée par cinq danseurs.

Fondateur et directeur artistique du Centre Chorégraphique Multicorps à Cotonou au Bénin, Marcel Gbeffa milite en faveur de l’accessibilité et de la circulation de la danse contemporaine. Toujours à la recherche de nouvelles formes, sa démarche artistique puise dans les danses traditionnelles béninoises et s’hybride au gré des rencontres et des collaborations. Avec Didę, il s’associe à la plasticienne Sarah Trouche qui travaille ici à partir des masques utilisés lors du Gèlèdé, cérémonie inscrite par l’UNESCO sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Avec une équipe de danseurs béninois et un compositeur, les artistes réhabilitent la place de la femme dans une société contemporaine patriarcale et livrent une pièce visuelle à l’énergie fiévreuse.

En coréalisation avec le CCN – Centre Chorégraphique National de Nantes

Projet du QG Nantes, Afrotopia, dans le cadre de la Saison Africa2020

vous aimerez peut-être...