Learning from the Future + Pode Ser

Colette Sadler + Leïla Ka

Expérience introspective, recherche d’une identité chorégraphique… La figure du solo dans la danse est souvent le moyen pour un artiste d’envisager le corps comme le nœud entre différentes tensions symboliques, signifiantes, politiques et historiques. En témoignent Learning from the Future de Colette Sadler et Pode Ser de Leïla Ka, deux solos féminins à l’écriture ciselée, réunis ici dans le cadre du festival Trajectoires.

Le posthumain de demain sera-t-il une figure dématérialisée, un être vivant ou un cyborg d’apparence humaine ? Imaginant la disparition des corps, la chorégraphe Colette Sadler s’aventure du côté de la science-fiction et imagine, avec Learning from the Future une fascinante chorégraphie aux propriétés biomécaniques, comme prise dans le vertige d’algorithmes complexes.

Nourrie par son expérience en danse urbaine et contemporaine, la danseuse et chorégraphe Leïla Ka met en perspective dans Pode Ser (peut être en portugais) son parcours de danseuse (notamment chez Maguy Marin) et flirte librement entre différents genres chorégraphiques. Dans une forme de combat solitaire, cette première pièce plusieurs fois primée révèle le talent d’interprète et le potentiel d’écriture de Leïla Ka.

vous aimerez peut-être...