Cessera-t-on de bafouer le droit de chacun·e à bénéficier d’un toit ?

Table ronde animée par Philippe Gallis (Droit Au Logement 44)

Plusieurs millions de personnes souffrent en France du non et mal logement. Triste constat qui se décline en différentes problématiques, toutes montrent qu’il y a rupture d’égalité et de justice sociale face à l’habitat. La crise sanitaire, ajoutée aux politiques ultra-libérales, fragilise les ménages modestes, les plus vulnérables, jetant parfois certains à la rue. Face à l’urgence, n’y a-t-il pas d’autres solutions que l’humanitaire et le caritatif ? Peut-on réellement penser une politique du logement pour tous et toutes, qui prônerait la définition d’un «logement d’usage» qui s’opposerait ainsi à sa dimension purement spéculative ?

vous aimerez peut-être...