CASCADE

Meg Stuart

Depuis plus de 20 ans, Meg Stuart agite les scènes d’Europe et d’outre-Atlantique. Récompensée par le Lion d’Or pour l’ensemble de sa carrière à la Biennale de Venise en 2018, la chorégraphe fait de chaque spectacle une expérience visuelle et sensorielle radicale. Meg Stuart revient au lieu unique avec CASCADE, une nouvelle création qui s’annonce déferlante.

Chute d’eau, rebondissements successifs… La polysémie du mot cascade transposée à l’imaginaire de la danse laisse supposer une avalanche de gestes. Meg Stuart imagine la scène comme un laboratoire temporel où la notion d’entropie gagne les corps. Sur le principe de l’effet domino, sept performeurs sont soumis à des réalités physiques extrêmes, intenses et instables. Sur scène, d’énormes coussins gonflables et une rampe décuplent les possibilités, une toile figure une galaxie lointaine, et laisse imaginer qu’une nouvelle organisation (un nouveau monde ?) est en formation ou s’apprête à s’effondrer. Composée par Brendan Dougherty et interprétée par deux percussionnistes survoltés, la musique porte les danseuses et danseurs vers un inconnu qui, on l’espère, sera salvateur.

vous aimerez peut-être...