Carrousel

Vincent Thomasset

Empruntant aux codes du théâtre et à ceux de la danse, Vincent Thomasset explore dans Carrousel la notion de pouvoir liée au dressage du vivant, aussi bien animal qu’humain.

Jouant autour de la polysémie du mot « carrousel », à la fois manège pour enfant et ensemble de figures produites par un cavalier et sa monture, le chorégraphe et metteur en scène Vincent Thomasset met en relation l’art équestre et l’art chorégraphique dans un habile jeu de corps et de mots. À partir des Lettres patentes du Roy pour l’établissement de l’Académie royale de danse en la ville de Paris, L’instruction du Roy en l’exercice de monter à cheval et des extraits de la pièce Le Bourgeois gentilhomme de Molière, l’artiste réalise une micro-exploration historique autour des questionnements liés aux logiques du pouvoir qui portent sur le corps. Avec une équipe de cinq interprètes, Vincent Thomasset invente une danse graphique dont le fil dramaturgique est la rigueur des exercices de dressage des chevaux, métaphore édulcorée des rapports de force que peuvent lier un artiste et son interprète.

vous aimerez peut-être...