*annulé* Béla Bartók : Le Mandarin merveilleux

préLUdes : les classiques de l’ONPL commentés

Pascal Rophé • direction

Spectacle annulé en raison de la crise sanitaire. Les billets peuvent être remboursés ou échangés sur demande, la procédure est détaillée ici
Les demandes de remboursement doivent être envoyées d’ici le 30 mai.

L’Orchestre National des Pays de la Loire et le lieu unique proposent ces préLUdes dont le but avoué est de faire (re)découvrir le répertoire classique et les interprètes d’aujourd’hui, à l’instar de ce ballet-pantomime signé Béla Bartók.

Scandaleux. Tel est l’adjectif qui a accompagné dans les années 1920 les premières représentations de cette œuvre du compositeur hongrois Béla Bartók, jugée alors érotique et suggestive. Le Mandarin merveilleux conte l’histoire d’une jeune fille poussée par trois souteneurs à séduire les hommes pour mieux les détrousser – chacun des personnages étant symbolisés par des instruments de l’orchestre. Dans un rôle de Monsieur Loyal taillé sur mesure, énergique et décomplexé, Clément Lebrun est chargé d’éclairer le public sur cette œuvre qui met en scène ces thèmes atemporels que sont le désir, l’amour, la mort. Musicien, musicologue, journaliste, producteur (l’ancienne émission Le Cri du Patchwork sur France Musique), ce maître de cérémonie est avant tout un mélomane enthousiaste et érudit qui n’a qu’une mission : transmettre au public sa passion.

En fonction des conditions sanitaires, le programme et la formation de l’orchestre pourront être amenés à changer

En coréalisation avec l’Orchestre National des Pays de la Loire 

vous aimerez peut-être...