À l’origine fut la vitesse, Le testament de Sov Strochnis

de Philippe Gordiani & Nicolas Boudier

d’après La Horde du Contrevent d’Alain Damasio

Dans un monde balayé par des rafales, un mythe perdure : la source des vents, l’Extrême-Amont. Inspiré du roman d’Alain Damasio, le spectacle À l’origine fut la vitesse invite le spectateur à se munir du « combo », masque léger sonore et visuel, pour plonger dans l’histoire. Les premiers flashs apparaissent, l’histoire commence…

Le spectacle de Philippe Gordiani et Nicolas Boudier place cette épopée dans un monde victime d’un climat déréglé. Equipé d’un masque combiné à un casque audio à conduction osseuse (la voix du comédien résonne directement à l’intérieur du crâne), le spectateur se retrouve relié à la mémoire de Sov Strochnis, ultime survivant de la 34ème Horde, plongé dans un univers balayé par les vents. Il vit ainsi une expérience singulière où la musique et le son sont conçus comme supports premiers de la narration. Une expérience qui ouvre les portes de l’imaginaire en éveillant de façon originale sens et perceptions.

Coproduction le lieu unique, dans le cadre du dispositif CHIMERES, programme de recherche et création.

vous aimerez peut-être...