◆ Présentation

Située en bordure du Canal Saint-Félix, à proximité de la gare SNCF et du centre ville, l’ex-usine LU revit depuis le 1er janvier 2000 au rythme d’un centre d’arts atypique : le lieu unique.
Scène nationale de Nantes, le lieu unique est un espace d’exploration artistique, de bouillonnement culturel et de convivialité qui mélange les genres, les cultures et les publics. Son credo : l’esprit de curiosité dans les différents domaines de l’art : arts plastiques, théâtre, danse, cirque, musique, mais aussi littérature, philo, architecture et sciences humaines.
Lieu de frottements, le lieu unique abrite à côté de ces espaces dédiés à la création, un ensemble de services : bar, restaurant, librairie, hammam, crèche… Et la Tour LU se visite, offrant une vue imprenable sur la ville !

Le lieu unique, c’est ainsi chaque année :

• plus d’une quarantaine de spectacles de théâtre, de danse, de cirque, de concerts, de rencontres littéraires, de débats philosophiques…

• plus de 200 jours d’expositions et de résidences d’artistes – des temps forts (Locus Solus, Un Week-end Singulier, Les rencontres de Sophie…) et un Labo Utile ouvert à tous (littérature, architecture, musique, philosophie…)

• 550 000 passages et plus de 100 000 spectateurs pour les activités artistiques.

LE « MANIFESTE » DU LIEU UNIQUE

Métissage des formes artistiques
Abolition des frontières entre les disciplines et entre scène et public
Diffusion d’une culture tant populaire qu’expérimentale
Renouvellement des formes artistiques

Tout au long de l’année, les différents départements du lieu unique (arts plastiques, théâtre, danse, musique, littérature…) déploient une programmation à vocation régionale, nationale et internationale, faite d’audace et d’exigence, soucieuse de faire partager les arts à tous les publics, d’horizons, de sensibilités et d’âges différents.

“Usine à produire de l’imaginaire”,
le lieu unique obéit à une certaine idée de l’action culturelle :

“Nous ne souhaitons pas construire un théâtre de plus mais plutôt un centre d’art ouvert en permanence au public. LU doit devenir le bistro du coin à l’échelle d’une ville en même temps qu’une des plateformes européennes des arts contemporains. D’où l’importance que nous attachons aux espaces sociaux de LU qui ne sont pas à côté des espaces réservés à la création artistique mais au contraire en soutien, et pensés pour la préserver de la tentation de l’isolement, pour la relier à la vie. LU doit être un lieu unique, au sens d’extraordinaire. Un lieu qui ne laisse ni l’artiste ni l’œuvre tranquilles.”

(Jean Blaise lors de l’ouverture du lieu unique)