newsletter

Hacker, vous avez dit hacker ?

du 5 février au 19 mars 2013
NOUVELLES TECHNOLOGIES entrée libre


PiNG propose au lieu unique une série de conférences dédiées aux hackers et à leur culture. Acteurs a priori devenus centraux de la société actuelle, qui sont-ils ?
Que cache cette appellation ? Du pirate au bidouilleur, les imaginaires auxquels renvoient ces mots sont divers. PiNG propose de les explorer à travers ce cycle de conférences, organisé en partenariat avec le lieu unique. Ces rencontres seront l’occasion de mieux comprendre qui sont les hackers, quelle est leur philosophie et de quelle(s) façon(s) ces pratiques transpirent sur notre manière d’appréhender la société et tendent à transformer nos relations à celle-ci. Demain, tous hackers ?
Association ressource et pépinière de projets innovants, PiNG conseille, accompagne et impulse des initiatives qui permettent d’identifier, d’expérimenter et d’évaluer les usages sociaux et culturels du multimédia.


lll


Hacker : mouvement et culture
Table ronde en présence de Sabine Blanc et Hervé Le Crosnier

Que cache l’appellation de hacker? Du pirate au bidouilleur, les imaginaires auxquels renvoient ces mots sont divers et ont évolué au fil des années et à mesure du développement des technologies dans nos sociétés. Retour sur la culture hacker et son évolution.
Décryptage de la prégnance croissante de ce mouvement dans notre société actuelle.

Sabine Blanc est ex-journaliste sur le site Owni.fr, média d’enquête, de reportage et de datajournalism, dédié aux cultures numériques ainsi qu’aux nouveaux enjeux de société. Elle est spécialiste des questions de hacking et co-auteur avec Ophelia Noor de Hackers, bâtisseurs depuis 1959.
Hervé Le Crosnier est maître de conférences à l’Université de Caen Basse-Normandie où il enseigne les technologies de l’internet et la culture numérique. Sa recherche porte sur l’impact de l’internet sur l’organisation sociale et culturelle, et l’extension du domaine des biens communs de la connaissance. Il est également éditeur multimédia chez C&F éditions.


— Mardi 5 février 2013 à 18h30
— entrée libre

lll


Hacktivisme : une autre manière de faire de la politique
Rencontre en présence d’acteurs liés à différents mouvements hacktivistes, Foo, hacktiviste à Telecomix et Paul Jorion

Derrière leurs écrans, une foule d’anonymes veille au maintien d’une connaissance libre du monde. Lanceurs d’alertes, défenseurs de la liberté d’expression, acteurs souterrains de révolutions, les hackers deviennent activistes. Retour sur l’hacktivisme ou quand les hackers mettent leurs savoirfaire techniques au service de causes politiques.


Foo est hacktiviste Telecomix
Paul Jorion est titulaire de la chaire « Stewardship of Finance » à la Vrije Universiteit Brussel. Il est également chroniqueur au Monde-Économie. Diplômé en sociologie et en anthropologie sociale (Docteur en Sciences Sociales de l’Université Libre de Bruxelles), il est l’auteur de « La guerre civile numérique ».

— Mardi 19 février 2013 à 18h30
— entrée libre

lll


Bidouilleurs et autres makers : la « révolution DIY »
Table ronde en présence de Fabien Eychenne, d’Usinette et de Jocelyne Quelo

Réparer plutôt que jeter, inventer et bricoler de nouveaux objets dans un atelier de quartier, détourner et réenchanter les usages d’anciens…
Le bricolage se réinvente en mode 2.0.
Décryptage de la révolution DIY par ceux qui l’observent et la font.

Après avoir animé le programme Villes 2.0 de la Fing, Fabien Eychenne est aujourd’hui co-responsable du programme Refaire, aux frontières du Do-it-yourself et anime le blog Produire autrement. Il est l’auteur chez Fyp éditions de La ville 2.0, complexe… et familière ainsi que de Fab Lab.
Usinette est à la fois un collectif (une association), une démarche (réflexion autour de la réappropriation des techniques et des outils et de la diffusion des savoirs liés) et une expérimentation (aide au déploiement d’ateliers de fabrication citoyens à la croisée des hackerspaces et fablabs).
Jocelyne Quelo est directrice de l’Espace Jean-Roger Caussimon (Tremblay-en-France) où elle explore les croisements entre médiation, pédagogie, appropriation et art numérique.


— Mardi 5 mars 2013 à 18h30
— entrée libre

lll


Le net, outil de détournement : le citoyen (re)passe à l’action
Rencontre en présence de Michel Bauwens, Grégoire Pouget et Damien Nicolas

À l’heure de l’Internet pour tous, cet outil, par son caractère contributif et collaboratif, donne aux citoyens de nouveaux moyens d’être acteurs de la société qui les entoure et de la transformer, la hacker. Comment Internet fait de tout un chacun un « hacker » en puissance de son quotidien ? Quels super pouvoirs nous donne-t-il ? Comment transforme-t-il notre rapport à la société voire nos engagements ?
Plusieurs acteurs clés des questions relatives à Internet viendront échanger, parmi lesquels Michel Bauwens qui proposera d’éclairer en quoi Internet facilite la mise en place de projets collaboratifs et une dynamique de pair-à-pair.

Michel Bauwens est un théoricien belge du pair-à-pair, auteur et conférencier sur des sujets technologiques et culturels innovants. Il est aussi le fondateur de la P2P Foundation, organisation internationale d’étude, de recherche et de promotion des pratiques pair-à-pair appliquées à un spectre large d’activités.
Grégoire Pouget travaille sur la question des nouveaux médias à Reporters sans Frontières.
Damien Nicolas est adhérent de FAImaison, un Fournisseur d’Accès à Internet associatif, localisé à Nantes. Son objectif est de promouvoir Internet en tant qu’outil d’expression à double sens, à contre-courant de la tendance actuelle qui tend à résumer Internet à une poignée de réseaux sociaux fermés et à des « vendeurs de CDs 2.0 », et de le faire en gardant une échelle humaine, conviviale et propice au partage de connaissance.


— Mardi 19 mars 2013 à 18h30
— entrée libre

lll