newsletter

LA GRANDE NUIT SOUFIE

vendredi 30 septembre à partir de 20h
musique Duree : 3h30 tarifs de 10 à 18 €

je veux
ma
place !

EN COLLABORATION AVEC LA CITÉ DE LA MUSIQUE, PARIS
ENSEMBLE HAJIS MARAWIS
(chants et musique soufis de Cirebon – Indonésie)
LES FAKIRS DE GORBHANGA
(les poètes “fous” du Bengale – Inde)
MAROUANE HAJJI
(chant Samâa – Maroc)

Conçue comme un voyage en forme de triptyque, cette nuit soufie transportera les auditeurs aux confins des chants soufis du Maroc, de l’Inde et de l’Indonésie, tantôt débridés et “fous” comme leurs interprètes, tantôt teintés de la rigueur et de l’ascétisme du chant religieux, faisant se rejoindre poésie antique, héritage d’un temps révolu, et voix d’inspiration contemporaine.

Le soufisme est la dimension mystique de l’islam. Et les soufis décrivent volontiers l’état dans lequel les plonge la pratique du dhikr (la récitation rythmée du nom de Dieu), comme un état amoureux. L’art du munshid – le chanteur religieux – y contribue aussi, avec la saisissante étendue de son timbre vocal et ses ponctuations faites de pleurs (les premiers soufis étaient connus sous le nom de “pleureurs”), de chuchotements, de cris, de soupirs…
Cette soirée occupera l’espace habituellement dévolu aux expositions au lieu unique. Sous la verrière des anciens ateliers, confortablement installés sur des transats ou des tapis, vous serez dans les conditions idéales pour vous laisser enivrer par le rythme répétitif et envoûtant de la musique soufie.

Photo : Aarman Fakir © Edith Nicol, colorisé par le RaF